Plus de 1,56 MMDH pour deux projets structurants dans la région de Lâayoune- Sakia Al Hamra

Un montant de plus de 1,56 milliard de dirhams a été consacré à la réalisation de deux projets structurants devant insuffler une nouvelle dynamique à l’économie agricole au niveau de la région Lâayoune Sakia Al Hamra, a indiqué le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime Aziz Akhannouch.

Le premier projet porte sur la création d’un périmètre irrigué sur une superficie de 1000 hectares pour le développement des filières des légumes et du lait au profit des habitants et des agriculteurs de la commune de Jrifiya, relevant de la province de Boujdour, pour un montant de 465 MDH, a expliqué M. Akhannouch, lors de la présentation, samedi à Lâayoune, des projets agricoles structurants de la région devant SM le Roi Mohammed VI, qui a présidé la cérémonie de lancement du nouveau modèle de développement des provinces du Sud.

Il a relevé que ce programme comporte, outre la mobilisation des eaux et la mise en place d’unités d’entreposage frigorifique et d’une station d’épuration, la réalisation de parcours et de canaux d’irrigation et de voirie, ainsi que l’équipement des fermes agricoles en système d’irrigation goutte à gouttes.

Le projet consacre 500 ha à la production de plusieurs types de légumes et de 500 autres ha à la production d’aliments pour bétail, en plus de la mise en place d’une unité de valorisation des produits agricoles et d’une autre unité de traitement du lait, a-t-il poursuivi.

Ce projet permettra de valoriser les eaux d’irrigation dans la région et d’améliorer les revenus des agriculteurs, à travers la création de 1000 postes d’emploi permanents, a-t-il indiqué.

D’un montant de 1,1 MMDH, le second programme porte sur la réalisation de projets de l’agriculture solidaire dans le cadre du Plan Maroc Vert au niveau de la région, a ajouté le ministre, précisant que ce programme s’articule autour de 27 projets agricoles (développement des filières cameline, du lait, des viandes rouges et des produits du terroir) au profit de 6000 bénéficiaires.

Il a signalé que les composantes de ce programme consistent en l’ouverture et l’aménagement de 1230 km de routes rurales, la construction et l’équipement de 18 unités de valorisation des produits agricoles, la création et l’équipement de 292 points d’abreuvement des troupeaux et l’acquisition et la distribution de 4700 têtes de bétail.

Et de conclure que ce programme permettra de doubler les revenus des bénéficiaires cibles et de générer plus de 1000 postes d’emplois permanents.