Plus de 1 000 immigrés venant de Libye et de Tunisie sont arrivés en Italie, en 2012

Ces immigrés sont arrivés en Italie lors de 23 opérations de débarquement sur les côtés italiennes, notamment en Calabre et dans les Pouilles (extrême Sud de la botte) et sur la petite île de Lampedusa, située à  mi-chemin entre la Sicile et la Tunisie.

Au total 1.056 immigrés en provenance de Libye et de Tunisie ont débarqué en Italie depuis le début de l’année 2012, a annoncé mercredi la ministre de l’Intérieur, Anna Maria Cancellieri.

Ces immigrés sont arrivés en Italie lors de 23 opérations de débarquement sur les côtés italiennes, notamment en Calabre et dans les Pouilles (extrême Sud de la botte) et sur la petite île de Lampedusa, située à mi-chemin entre la Sicile et la Tunisie.

Ces chiffres traduisent une réduction notable par rapport à 2011, a affirmé la ministre sans toutefois fournir les statistiques de l’an dernier.

« Le degré d’attention du gouvernement continue à rester élevé et l’engagement est constant dans la recherche d’instruments efficaces de lutte contre l’immigration illégale », a déclaré la ministre devant la commission parlementaire des droits de l’homme.

Par ailleurs, d’avril 2011 à avril 2012, la police des frontières a procédé à l’expulsion de 22.643 personnes, « dans le respect des règles internationales », a-t-elle indiqué.

Lors d’une visite le 3 avril à Tripoli, Anna Maria Cancellieri avait affirmé que son pays était prêt à aider la Libye dans la lutte contre l’immigration clandestine.

L’ancien chef du gouvernement italien, Silvio Berlusconi, et l’ancien dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi, avaient signé en 2008 un accord controversé prévoyant le renvoi des immigrants clandestins vers la Libye.

En février, la Cour européenne des droits de l’homme a sanctionné l’Italie pour avoir renvoyé des demandeurs d’asile potentiels dans le cadre de cet accord.

Depuis plusieurs années, la Libye est une destination et un pays de transit vers les côtes italiennes pour des centaines de milliers de migrants, essentiellement africains.