PJD : une commission secrète pour proposer les ministrables

Le PJD a installé, à l’issue de son conseil national du 22 octobre, une commission chargée de proposer des candidats aux postes ministériels.

La commission est formée, en plus des 20 membres du secrétariat général, de 40 membres élus par le conseil national. A ce jour, personne, hormis la direction du parti, ne connaît l’identité de  ces quarante personnes. La commission va, en effet, proposer cinq noms pour chaque département au chef du gouvernement qui en choisira un. Ce dernier peut également intervenir dans 25% du nombre total et imposer un nom. Selon le PJD, si la commission reste secrète, c’est pour qu’il n’y ait pas de pression de la part des lobbys qui existent au sein du parti.