Peut-on renoncer à  son siège parlementaire ?

L’UC tient également son congrès à  la même date.

Miloud Chaâbi l’a fait. Il vient de présenter sa démission au président de la première Chambre, invoquant des raisons de santé. Rachid Talbi Alami devrait la transmettre, dans un délai de huit jours au Conseil constitutionnel qui la validera et déclarera, par la même occasion, le siège vacant. Avant de démissionner, Miloud Chaâbi a été parlementaire pendant près de 30 ans, il a été élu pour la première fois en 1984. Il est passé de l’Istiqlal au PJD avant de se faire élire, en 2007, sous l’étiquette PPS. Il se découvre une fibre verte en rejoignant, en 2011, le PEDD pour finir sa carrière de parlementaire sans étiquette politique.