Pénurie de composants électroniques : Renault ajuste sa production dans plusieurs usines

Le Groupe Renault a ajusté sa production industrielle sur le mois de février courant dans plusieurs usines, dont celui de Tanger, en raison de la pénurie de composants électroniques chez certains de ses fournisseurs, apprend-on auprès du Groupe.

A ce stade, le groupe au Losange a prévu des ajustements de production pour la semaine allant du 8 au 14 février, précisant que la ligne 2 de l’usine de Tanger connaitra un ajustement de 3 jours de production.

La ligne 1 de l’usine de Tanger n’est pas concernée par ces ajustements, note la même source.

Et d’ajouter que l’usine de Pitesti (Roumanie) subira un ajustement de 3 jours de production.

Les équipes du Groupe, Supply Chain et Achats sont mobilisées pour maitriser l’impact de cette crise mondiale qui affecte notamment l’ensemble du secteur automobile, assure la même source.

Une pénurie de composants électroniques en Asie a forcé des constructeurs automobiles mondiaux à ralentir la cadence dans leurs usines, eu égard au manque de semi-conducteurs, ces petites pièces électroniques qui équipent de plus en plus les voitures.

 

(Avec MAP)