Passage réussi devant le Parlement

La prestation du président du CNDH devant les deux Chambres du Parlement réunies n’est pas passée inaperçue.

La prestation du président du CNDH devant les deux Chambres du Parlement réunies n’est pas passée inaperçue. Autant sur le fond que sur la forme. D’abord sur la forme, Driss El Yazami a remis trois copies du rapport du conseil, l’une en arabe, l’autre en tamazight transcrite en tifinagh et une troisième en braille. Un brin d’humanisme largement salué. Sur le fond, l’appel devant le gouvernement et les députés à l’abolition de la peine de mort est un point fort de cette prestation.