Pas de légalisation en vue

Pour le moment la loi marocaine interdit formellement la culture du kif et sa commercialisation.

Le ministre de l’intérieur, Mohamed Hassad, a tenu à rappeler lors de son passage à la Chambre des conseillers, mardi 30 juin, que «pour le moment la loi marocaine interdit formellement la culture du kif et sa commercialisation» et que «la justice et les autorités locales sont appelées à appliquer la loi». Le ministre répondait ainsi à une question orale posée par un conseiller du PAM sur deux propositions de loi portant sur la légalisation de la culture du cannabis à des fins thérapeutiques et industrielles et sur une grâce pour les agriculteurs condamnés pour la culture du cannabis.