Oujda : Coup d’envoi des journées nationales du consommateur.

Le coup d’envoi des Journées nationales du consommateur, organisées par ministère de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, a été donné lundi à  Oujda sous le signe « l’information, l’orientation et l’éducation, pour un consommateur actif ».

Ces journées (10-14 mars), organisées à travers plusieurs villes du Royaume, en collaboration avec les associations de protection des consommateurs et tous les partenaires, visent à mettre en avant l’intérêt qu’accorde le gouvernement à la sensibilisation et à la responsabilisation du consommateur marocain et à souligner le rôle des médias et de l’école dans ce processus.

Dans une déclaration à la presse, le Secrétaire général du ministère de l’Industrie, du commerce de l’investissement et de l’économie numérique, Latifa Chehabi, a indiqué que ce rendez-vous aspire à sensibiliser le consommateur et lui faire connaitre ses droits ainsi que les dernières nouveautés de la loi sur la protection des consommateurs.

Le ministère a mis en place un site web qui met à disposition des citoyens toutes les informations nécessaires, comme il leur permet de soumettre des doléances auprès des institutions concernées, a noté Mme Chehabi, ajoutant que des partenariats ont été établis avec plusieurs associations de protection du consommateur pour organiser des conférences et des rencontres sur ce sujet.

Pour sa part, le président de la Fédération nationale des associations de protection des consommateurs au Maroc, Mohamed Benkadour, a relevé que le signe choisi pour ces journées traduit l’intérêt croissant donné à ce sujet, appelant dans ce sens les médias à assumer leur rôle dans la sensibilisation des consommateurs.

Rappelant la contribution de la fédération comme force de proposition active dans la sensibilisation du citoyen et le rôle stratégique joué par le ministère de tutelle dans la mise en place d’un plan d’action d’information et d’orientation , M. Benkadour a souligné que la protection des consommateurs est une responsabilité partagée entre tous les acteurs de la société.

De son côté, le président de la Fédération marocaine des droits du consommateur, Bouaza Kherrati, a dit que la culture des droits du consommateur est devenue un critère majeur pour le progrès des nations, notant que la consécration de ces droits est un objectif de développement pour tous les peuples.

La cérémonie d’ouverture de ces journées, qui s’est déroulée en présence du wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mohamed Mhidia, a été marquée par la présentation d’un ensemble d’exposés sur « l’information du consommateur à la lumière de la loi 31-08 », « le rôle du site web dans l’information et l’orientation du consommateur » et « la sensibilisation des jeunes consommateurs ».