Opinion mitigée des chefs d’entreprises industrielles

Deux tiers des chefs d’entreprises du secteur anticipent une stabilité des effectifs employés.

Après une baisse au troisième trimestre, la production industrielle manufacturière devrait connaître une légère hausse au quatrième trimestre de 2015, à en croire les chefs d’entreprises du secteur interrogés par le HCP dans son enquête trimestrielle de conjoncture. Cette embellie, précise le HCP, concernerait surtout les activités de l’industrie chimique et celles de fabrication des produits minéraux non métalliques.

Surprise, même l’emploi devrait augmenter dans ce secteur, après avoir baissé le trimestre précédent.

Mais c’est surtout dans l’industrie extractive que les anticipations des chefs d’entreprises sont nettement plus optimistes : une forte majorité d’entre eux s’attendent à une hausse de la production. Malgré tout, pensent-ils, l’emploi devrait rester stable. Dans l’industrie énergétique, en revanche, 91% des chefs d’entreprises interrogés anticipent une baisse à la fois des effectifs et de la production. Celle-ci est imputable à la baisse de la production et de la distribution d’électricité, de gaz, de vapeur et d’air conditionné.

Le secteur de la construction, en difficulté, devrait, lui,  connaître une petite hausse de son activité au quatrième trimestre, après une stabilité le trimestre précédent. Cette légère amélioration concernerait le génie civil et les travaux de constructions spécialisés. Deux tiers des chefs d’entreprises du secteur anticipent une stabilité des effectifs employés. Ces opinions recueillies sur le terrain semblent conforter l’idée qui prévaut chez les conjoncturistes selon laquelle le PIB non agricole connaîtrait une progression limitée en 2015 : 3,1% selon l’estimation du HCP publiée en juin dernier et 3% selon Bank Al-Maghrib, annoncée lors de son conseil du 22 décembre 2015.