Nouvelle Station Touristique de Mehdia : un gigantesque projet à  la conquête du marché intérieur

Deuxième marché touristique le plus important au niveau national, avec une part de marché de 26%.

Deuxième marché touristique le plus important au niveau national, avec une part de marché de 26%, le tourisme interne bénéficie d’une attention accrue de la part des pouvoirs publics, conscients du rôle qu’il peut jouer en matière de développement de l’activité touristique qui constitue un pilier de l’économie nationale et un levier de développement socioéconomique.

Pour répondre à la demande croissante sur ce segment qui draine de plus en plus de clients et être en phase avec les besoins spécifiques des touristes nationaux, plusieurs régions du Maroc ont vu se développer de nouveaux produits et infrastructures touristiques exclusivement dédiés à cette catégorie de clientèle.

La province de Kénitra, proche des grands « gisements » du tourisme interne (Rabat et Casablanca), a vu, à son tour, son infrastructure touristique enrichie par de nouvelles structures destinées à relancer ce type d’activité. La Nouvelle Station Touristique de Mehdia (NSTM), dont SM le Roi Mohammed VI a lancé, lundi à Mehdia, les travaux, constitue, en effet, le plus grand projet touristique jamais réalisé dans ce secteur spécifique au niveau de la province.

Ce projet d’envergure traduit toute l’importance que le Souverain accorde à la promotion de l’activité touristique en général et du tourisme interne tout particulièrement, eu égard au potentiel important de ce marché et ses retombées positives sur l’économie régionale et nationale, en termes d’investissements et de création de l’emploi. Il reflète, de même, l’intérêt que porte SM le Roi au développement d’une offre intégrée spécialement conçue pour répondre aux attentes et spécificités socioculturelles des touristes nationaux.

Faisant partie intégrante du Plan Biladi du ministère du Tourisme, un des programmes structurants de la Vision 2020 du développement du Tourisme, entièrement dédié au marché interne, la Nouvelle Station Touristique de Mehdia, érigée sur 23 ha, permettra la création de 5.580 lits au niveau de Mehdia, ce qui devrait à terme générer environ 700 emplois directs et renforcer la capacité d’hébergement de cette destination très prisée par les touristes nationaux.

Le projet consiste en la réalisation, pour un investissement de 380 MDH, de 131 résidences hôtelières horizontales (Bungalows) d’une capacité de 524 lits, de 144 résidences verticales (appartements) de 576 lits, d’un camping aux normes internationales d’une capacité de 2 896 lits, ainsi que de 168 résidences immobilières de promotion touristique (RIPT) d’une capacité de 672 lits, auxquelles s’ajouteront 228 résidences immobilières de 912 lits.

Pour être en phase avec les exigences de la clientèle marocaine qui préfère le voyage en famille à des prix abordables et s’intéresse particulièrement aux animations et activités de loisirs pour enfants, la Nouvelle Station Touristique de Mehdia proposera également une palette de services appréciés par les familles marocaines: Aqua-Parc, terrains de sport, club nautique, restaurants, commerces, espace sénior.

Ainsi, les touristes nationaux, issus dans la plupart de la classe moyenne, auront désormais droit à une offre complète alliant confort et distraction pour des prix adaptés à leurs bourses. La population locale, pour sa part, engrangera les dividendes du développement de l’activité touristique en termes de croissance économique et de création de nouveaux postes d’emploi.

Loin de se limiter à la seule province de Kénitra, la dynamique touristique puisant sa force dans le marché interne est en train de se généraliser à toutes les régions à vocation touristique du Maroc, avec la programmation, dans le cadre du Plan Biladi, de 8 stations touristiques dans les régions les plus prisées par la clientèle nationale (Ifrane, El Jadida, Mehdia, Nador, Tanger, Benslimane, Marrakech et Agadir), en plus d’une douzaine de clubs Biladi qui consistent en des villages de vacances aménagés en plein air et proposant divers services sollicités par les clients ciblés (animations, loisirs, sports et activités nature).

Grâce à ces ambitieux projets qui arrivent à point nommé pour combler le déficit en matière d’établissements touristiques destinés aux touristes marocains, l’offre touristique orientée vers le marché interne gagnera certainement en capacité et en diversité et verra sa part de clientèle augmenter considérablement, pour le plus grand bien de la population locale et du développement durable.