Nadia Fettah Alaoui : Le 2e round du dialogue social conforte la confiance établie entre les partenaires sociaux, le gouvernement et le patronat (Vidéo)

La ministre de l’Economie et des Finances a affirmé, Mercredi à Rabat, que le gouvernement a pu implémenter les décisions prises lors de la signature de l’accord social tripartite le 30 avril entre le gouvernement, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et les Centrales syndicales les plus représentatives.

Dans une déclaration à la presse, elle a relevé que le gouvernement a confirmé son appui à la mise en oeuvre d’une décision de revalorisation des pensionnaires de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) de 5% avec effet rétroactif au 1er janvier 2020.

Il s’agit de plus de 600 000 bénéficiaires qui n’ont pas vu de revalorisation depuis plus de 18 ans, a-t-elle fait remarquer.

Mme Fettah Alaoui a mis en avant la réduction des conditions d’accès à la pension de vieillesse, qui passent de 3240 jours de cotisation à 1320 jours, avec la possibilité pour le pensionné ayant atteint l’âge légal de la retraite et disposant des 1320 jours de cotisation, de se voir restituer la part des cotisations salariales et patronales.

Il s’agit de réalisations concrètes pour une population de retraités qui était en attente de mesures pour améliorer leur pension, a-t-elle souligné.

La rencontre a également été marquée par « la bonne intelligence » d’ouvrir d’autres sujets de discussion et d’aborder des thématiques sociales importantes, comme la réforme du système des retraites, a-t-elle indiqué.