Mustapha Ramid: Les prochaines promotions des attachés de justice contribuera au renforcement de l’efficacité judiciaire

La sortie des 39è et 40è promotions des attachés de justice contribuera au renforcement de l’efficacité judiciaire au sein des tribunaux tout en donnant un nouveau souffle à  l’opération judiciaire, a indiqué mercredi à  Rabat, le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid.

Dans une allocution lors de la cérémonie de sortie des 282 attachés de justice issus des 39è et 40è promotions, M. Ramid a ajouté que le renforcement de l’efficacité judiciaire « contribue à offrir un service de justice dans les meilleures conditions et répondant aux attentes du citoyen ».

Et de faire savoir que le pouvoir judiciaire sera renforcé par un nombre considérable de juges femmes et hommes triés sur le volet et ayant bénéficié d’une formation pointue pendant deux années, avec un volet théorique au sein de l’Institut supérieur de la magistrature (ISM) et un autre pratique au sein des tribunaux et certaines institutions.

Selon le ministre, ces deux promotions d’attachés de justice ont suivi une formation spécialisée en justice administrative et commerciale, ajoutant que son département œuvrera à l’amélioration du niveau de la formation de base et de la formation continue des juges qui représentent l’une des bases de la réforme, afin de doter les composantes de la justice d’une formation de haut niveau à même de l’aider à s’acquitter de ses missions.

M. Ramid a, en outre, rappelé les nouveautés apportées par la nouvelle organisation judiciaire et les acquis réalisés pour la famille de la justice en termes notamment de prérogatives, de dédommagements et de conditions de travail, soulignant que la sortie de ces deux promotions intervient dans le sillage d’une réforme de la justice et la création du Conseil supérieur de l’autorité judiciaire.

Après avoir indiqué qu’après réhabilitation, les tribunaux sont devenus des espaces dignes et que les affectations ne sont plus soumises à aucune forme de discrimination, M. Ramid a affirmé que le ministère accompagnera les diplômés afin qu’ils puissent regagner leurs lieux de travail dans les meilleures conditions.

Le ministre a également appelé les nouveaux magistrats à préserver leur indépendance et à la défendre tout en saisissant les occasions offertes par la formation continue, à faire valoir une conscience responsable et les valeurs de l’intégrité et de la droiture en plus de la préservation de l’image du juge symbole d’une forte valeur ajoutée à même de rendre justice aux justiciables.

De son côté, le directeur général de l’ISM, Abdelmajid Ghoumija, a précisé que la 39è promotion d’attachés de justice compte 246 diplômés dont 169 hommes (68%) et 77 femmes (32%), en plus de 7 auditeurs de justice étrangers.

Et d’ajouter que cette promotion se distingue par l’important nombre de titulaires de diplômes des études supérieures (90 diplômés) et de doctorants.

D’autre part, la 40è promotion d’attachés de justice compte 36 diplômés dont 25 hommes (69%) et 11 femmes (31%), en plus de 14 auditeurs de justice étrangers.

Cette promotion s’est entièrement spécialisée en matière commerciale et viendra renforcer les différents tribunaux de commerce conformément aux résultats de la dernière session du Conseil supérieur de la magistrature, a-t-il fait observer.

Pour M. Ghoumija, l’Institut supérieur de la magistrature se trouve à l’aube d’une profonde réforme tant au niveau de sa structuration qu’à celui de ses programmes à travers une mise à niveau institutionnelle pour la promotion de la qualité, la révision du système de formation de base, continue et spécialisée, tout en mettant l’accent sur le rôle de la formation dans l’amélioration de l’efficacité judiciaire et la moralisation.