Moudawana : l’article 16 en question…

La société civile de Meknès s’attaque à  l’article 16 de la Moudawana.

Suite à une étude réalisée à Meknès, Fès et Khénifra, et rendue publique le 9 décembre, l’association «Initiative pour la promotion des droits des femmes» appelle à la réforme de cet article qui, selon l’ONG locale, est «instrumentalisé à des fins de polygamie et de mariage de mineures». L’article 16 de la Moudawana, qui arrive à échéance février prochain, prévoit une action en reconnaissance de mariage pour les citoyens qui n’auraient pas pu établir leur acte de mariage en temps opportun.