MoU Maroc-USA: les domaines d’investissement identifiés

Un montant de 5 milliards de dollars sera déployé sur les quatre prochaines années, en vue d’appuyer les projets d’investissement éligibles en Afrique subsaharienne.

Le Mémorandum d’entente conclu mardi par le Maroc et les Etats Unis d’Amérique a identifié les domaines d’investissement prioritaires, avec une prédilection pour les énergies renouvelables, la santé et le tourisme.
Dans ce document, les deux pays ont fait part de leur volonté commune de promouvoir les investissements, tout en veillant à renforcer les initiatives en faveur des pays du continent africain.
Le mémorandum d’entente a été signé mardi entre la Société américaine de financement du développement international (DFC) et le gouvernement du Maroc, dans l’objectif de combler le déficit d’investissement dans les domaines d’intervention identifiés.
Il s’agit notamment d’apporter un appui dans des projets d’investissements identifiés par les deux pays, portant sur l’Agriculture, l’Accès au financement, le Tourisme, l’Infrastructure, les PME, la Restructuration industrielle ainsi que l’Innovation et nouvelles technologies.
Selon ce MoU, les projets d’intervention éligibles pourront bénéficier de l’appui de la DFC à travers des prêts directs, des garanties, des prises de participation, de l’assurance et de la réassurance, ainsi que l’assistance technique et la formation.
A cet effet, un montant de 5 milliards de dollars sera déployé sur les quatre prochaines années, en vue d’appuyer les projets d’investissement éligibles en Afrique subsaharienne.
D’une durée de 4 ans, ce MoU qui est entré en vigueur le 22 décembre 2020, date de sa signature prendra fin le 22 décembre 2024 et pourra faire l’objet d’une prolongation par les deux parties.

(Avec MAP)