Moody’s abaisse la perspective de la note souveraine du Maroc de Stable à  Négative

L’agence justifie sa décision par « la détérioration significative des données fiscales du gouvernement, comme le reflète l’augmentation du déficit budgétaire ».

L’agence internationale de notation Moody’s a abaissé mardi 12 février la perspective de la note souveraine du Maroc, qui est passée de « stable » à « négative », en raison notamment de l’augmentation du déficit public du Royaume.

La dette souveraine est actuellement notée « Ba1 » par Moody’s, autrement dit en catégorie spéculative.

L’agence justifie sa décision par « la détérioration significative des données fiscales du gouvernement, comme le reflète l’augmentation du déficit budgétaire ». Il y a quelques jours, en effet, le ministère des finances a annoncé un déficit budgétaire de 7,1% du PIB.

Moody’s considère également que le déficit courant de la balance des paiements du Maroc s’est rapproché de 10% du PIB en 2012 et qu’il restera probablement à un niveau élevé en 2013.

L’agence envisage toutefois de revenir à une perspective stable pour le Royaume si le gouvernement applique des mesures pour mettre fin à la détérioration des finances publiques.