Mobilisation des banques contre les fraudes à  la carte

Plusieurs cas de « Skimming » auraient été enregistrés dernièrement.

Les banques marocaines se penchent sérieusement sur la sécurisation des cartes bancaires. Selon nos informations, plusieurs clients d’Attijariwafa bank et de la Société Générale auraient été sollicités récemment pour le changement de leurs cartes bancaires classiques contre de nouvelles cartes à puce, censées être plus sécurisées. Dans le même sens, des clients de la Banque Populaire ont reçu la semaine écoulée un mail expliquant les dispositifs mis en place pour effectuer des oppositions instantanées sur les cartes volées, perdues ou utilisées frauduleusement.

Ceci tombe dans un contexte où, selon des sources concordantes dans le secteur bancaire, une multiplication des fraudes à la carte aurait été enregistrée ces derniers mois. Plusieurs cas de «Skimming», auraient en effet été enregistrés dans les villes de Casablanca, Marrakech et Agadir. Cette technique consiste, pour rappel, à placer un appareil spécifique au niveau du GAB qui recopie les données des cartes classiques, puis grâce à une caméra miniature, à enregistrer la saisie du code PIN par le client lors d’un retrait. Avec ces données, le fraudeur peut aisément reproduire la carte bancaire pour opérer des retraits. Sur un autre registre, rappelons que les banques de la place sont également en train de généraliser le «3D Secure» pour prévenir contre les fraudes éventuelles dans le paiement électronique. Le principe consiste à rajouter dans la procédure d’achat en ligne une étape de saisie d’un code personnel fourni par la banque au client via SMS. A l’heure actuelle, trois banques ont déjà adopté le système (BCP, Attijariwa bank et Crédit du Maroc), les autres doivent suivre dans les mois à venir.