Mise en service du nouveau terminal de l’aéroport Fès-Saiss en septembre prochain

Le nouveau terminal de l’aéroport Fès-Saiss, bà¢ti sur une superficie de 17 000 m2, sera mis en service en septembre prochain.

La construction de ce nouveau terminal fait partie d’un grand projet d’extension de l’aéroport pour un coût global de 479 millions de DH, et qui devra porter sa capacité d’accueil annuelle à 2,5 millions de passagers contre 500.000 voyageurs actuellement.

Financés conjointement par l’Office national des aéroports (ONDA) et la Banque africaine de développement (BAD), les travaux concernent également l’extension du parking avions et les bretelles de liaison avec la piste de décollage, la construction d’un nouveau parking de 800 places pour voitures, outre l’équipement de la nouvelle aérogare pour permettre le traitement des passagers dans des meilleures conditions de sûreté, de sécurité et de qualité de service.

Après la mise en service des nouveaux équipements, la superficie globale de l’aéroport Fès-Saiss atteindra 22.600 m2, à même de répondre à l’augmentation substantielle des passagers, l’arrivée de nouvelles compagnies et la création de dessertes supplémentaires.

La construction du nouveau terminal est venue répondre à l’augmentation du flux touristique vers la capitale spirituelle et accompagner les projets structurants de développement économique que connaît la région Fès-Boulemane.

L’aéroport Fès-Saïss a accueilli durant l’année 2013 un total de 790.785 passagers contre 654.691 en 2012, soit une hausse de 20,79 pc.

En termes de trafic aérien commercial, l’aéroport occupe la 4ème position après ceux de Casablanca-Mohammed V, Marrakech-Menara et Agadir-Al Massira.

Sept compagnies aériennes desservent actuellement l’aéroport de Fès et la compagnie low-cost irlandaise Raynair en a déjà fait sa première base arrière en dehors de l’Europe en inaugurant dernièrement la liaison aérienne Saint-Etienne-Fès-Nantes.

Outre des vols vers des capitales arabes et africaines, via Casablanca, l’aéroport Fès-Saïss est le point de départ de vols quotidiens vers de grands aéroports européens, dont Séville, Lyon, Londres, Charleroi, Bergame et Francfort.

Le ministre de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, Aziz Rabbah et une délégation de parlementaires se sont enquis samedi de l’état d’avancement de ce chantier d’agrandissement de l’aéroport.

Au cours de cette visite, le directeur général l’ONDA, Mohamed Zouhair El Oufir, a fait une présentation sur le projet d’extension des infrastructures de l’aéroport Fès-Saiss, soulignant que la nouvelle aérogare tend à accompagner la dynamique touristique que connait la région Fès-Boulemane et à accomplir les objectifs stratégiques de la Vision 2020.