MICE et tourisme de niche : la ministre reçoit les professionnels du secteur

Nadia Fettah Alaoui, ministre du tourisme, a reçu récemment une délégation des agences de voyages réceptifs –DMC & MICE organisés dans le cadre du « Moroccan Travel management Club ».

 

 

Lors de cette rencontre, une étude relative au Plan de relance d’Activités à l’horizon 2022 a été présentée à la ministre. Les membres de la délégation ont également abordé la situation actuelle du secteur. Ils ont évidemment évoqué l’impact économique et social drastique à cause de la pandémie dans une conjoncture marquée par la complexité, l’incertitude et le manque de visibilité, affirme un communiqué de cette organisation professionnelle. D’après eux,  2020 sera certainement une “année blanche”, notamment pour cette branche du tourisme qu’est le secteur des réceptifs et spécialistes du MICE. Pour surmonter cette situation, le secteur doit se redimensionner et se réinventer pour préparer 2022, tout en mettant en place une gouvernance appropriée pour répondre à des attentes légitimes. D’où la nécessité de s’adapter et entrevoir une autre façon de faire dans les relations tant au niveau stratégique qu’opérationnel. Il sera également question d’envisager une “union sacrée pour espérer sortir du marasme”. Il faut aussi agir au niveau de la promotion et commercialisation du produit sous ses multiples facettes, redynamiser le projet Moroccan Convention Bureau et lancer une campagne pour le MICE national et International. Les membres de la délégation suggèrent également à la ministre d’intervenir auprès de la Royal Air Maroc pour la signature de la convention MTM-RAM. Ils proposent par ailleurs d’étudier avec acuité le Projet de labellisation des agences de voyages réceptives – DMC en y consacrant un budget adéquat ainsi que de former des talents futurs (Prise en charge d’une quarantaine de stagiaires de l’ISITT niveau Master) et mettre en place des promotions de conseillers de voyages : MTM Academy. En somme, il est question, assurent-ils, de « développer le tourisme national selon un nouveau processus ». De son côté, la ministre a mis l’accent sur plusieurs volets importants. Entre autres points soulevés, la nécessité de développer des rencontres, dans le cadre de journées portes ouvertes, sur des sujets qui interpellent le secteur pour mieux saisir les tenants et aboutissants en faisant intervenir des professionnels et des experts. La ministre a évoqué le MICE en tant que niche très importante pour un tourisme qualitatif et de référence qu’il faudra développer avec l’ONMT et le Ministère. Elle a également mis en avant le rôle du “tout technologique” pour répondre aux besoins actuels et futurs tout en proposant une nouvelle configuration, qui devrait être concrétisée prochainement, concernant les écoles hôtelières avec l’implication du secteur privé.

Moroccan Travel Management DMC Club et Nadia Fettah Alaoui ministre du Tourisme x
Moroccan Travel Management DMC Club et Nadia Fettah Alaoui ministre du Tourisme