Medi1TV dément de fausses informations véhiculées par des sites électroniques contre sa direction

La chaîne Medi1TV a démenti toutes les allégations diffusées par des sites électroniques qui véhiculent de fausses informations contre sa direction, en se basant sur une mauvaise interprétation d’un communiqué interne publié par le PDG de la chaîne, lundi 04 mai dans le cadre de sa communication avec le personnel.

« Tout en démentant toutes les allégations publiées par ces sites électroniques, qui devaient transmettre une information précise et vérifiée et accomplir leurs missions médiatiques conformément aux lois et à la déontologie, Medi1TV se donne droit de recourir aux procédures judiciaires censées rétablir sa réputation et son image, sachant que le personnel n’épargne aucun effort pour qu’elles soient à la hauteur des aspirations des citoyens », a indiqué la chaîne dans un communiqué.

Ces informations se basent sur « une mauvaise et fausse interprétation d’un communiqué interne qui avait été publié par le président directeur général de la chaîne le lundi 04 mai, dans le cadre de sa communication avec le personnel durant cette période exceptionnelle que connaît notre pays, afin de les remercier pour leurs importants efforts déployés pour transmettre aux citoyens toute l’actualité relative à la situation épidémique au sein du Royaume, ainsi que pour l’exercice de leur devoir d’information et de sensibilisation en faisant connaître toutes les mesures prises par les autorités publiques en vue de protéger les citoyens et lutter contre la propagation du nouveau coronavirus », a ajouté la même source.

Durant cette rencontre, le PDG tenait aussi à informer le personnel des éventuelles difficultés que peut rencontrer la chaîne dans la gestion de certaines affaires financières et qui sont des difficultés « ordinaires et normales », rencontrées actuellement par les grandes établissements médiatiques mondiaux, dont de grandes chaînes télévisées étrangères, poursuit le communiqué.

A l’heure où il était attendu que ces sites électroniques « lisent correctement le communiqué interne du PDG et comprennent que son contenu s’inscrit dans le cadre de la politique de la chaîne, basée sur la clarté et la transparence dans le traitement de sa situation », en vue de fournir au personnel toutes les données liées à la gestion et au management et de les informer des mesures qui peuvent être prises pour surmonter toutes les difficultés, « en s’engageant pleinement à payer les salaires de tous les employés contraints d’arrêter le travail ou de recourir au télétravail en raison des mesures préventives, ces derniers (sites électroniques (ndlr) ont véhiculé des titres très étranges » d’une manière qui soulève des interrogations sur les véritables motifs de tels articles évoquant une prochaine « faillite de la chaîne ».

Les sites, a ajouté la même source, ont fait croire que ledit communiqué indiquait que la chaîne Medi1TV était devenue une chaîne sinistrée et invitait les employés à s’attendre à de mauvaises nouvelles.

Parmi les allégations avancées par ces sites web, figure la création de salaires et d’indemnités perçus par les responsables administratifs de la chaîne, par le biais de chiffres dénués de tout fondement, précise le communiqué, faisant savoir que d’autres mensonges portent sur le gaspillage du budget de la chaîne, sachant que l’ensemble de ses comptes et ses opérations financières font l’objet d’un examen minutieux et rigoureux de la part des organes de gouvernance et de contrôle qui exercent leurs fonctions en vertu de la loi.

Le conseil d’administration de la chaîne avait approuvé, lors de sa réunion du 26 mars, les comptes arrêtés jusqu’au 31 décembre 2019 et félicité le président et le personnel de la chaîne pour les efforts déployés et les résultats obtenus, se réjouissant des réalisations qui sont en harmonie avec les objectifs de développement de la chaîne et ses plans futur et qui lui ont permis de jouer un rôle de leadership et de rayonner aux niveaux local, régional et continental, conclut le communiqué.

(Avec MAP)