Masen obtient l’accréditation du Fonds Vert pour le Climat

Cette accréditation vient asseoir le positionnement du Maroc en tant que leader dans le domaine des énergies renouvelables à l’échelle internationale. L’accréditation permettra à Masen d’accéder à une palette de financements nouveaux, bénéficiant de conditions avantageuses.

Masen a obtenu l’accréditation du Fonds Vert pour le Climat (« FVC ») à l’occasion du 29ème Conseil d’Administration du FVC, organisé du 28 juin au 1er  juillet 2021 virtuellement depuis Songdo en Corée du Sud, indique un communiqué de Masen.

Le FVC est un mécanisme financier des Nations Unies, basé en Corée du Sud, représentant le plus large  fonds multilatéral œuvrant à  promouvoir les actions climatiques dans les pays en développement.

Cette accréditation vient asseoir le positionnement du Maroc en tant que leader dans le domaine des énergies renouvelables à l’échelle internationale, et renforcer le rôle de Masen en tant qu’acteur central en la matière aux niveaux national et continental.

L’accréditation permettra à Masen d’accéder à une palette de financements nouveaux, bénéficiant de conditions avantageuses et adaptées à différents types et tailles de projets verts, élargissant ainsi le spectre des instruments financiers mobilisables. Ce qui représente un levier important pour accélérer le déploiement des projets EnR.

A travers cette action, Masen confirme son appui continu aux stratégies nationales et aux engagements internationaux du Royaume en matière de lutte contre le changement climatique.

Notons que le FVC est le mécanisme financier de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). Il a pour objectifs d’appuyer les initiatives visant à limiter ou réduire les émissions de gaz à effet de serre dans les pays en développement, et d’aider les communautés vulnérables à s’adapter aux impacts déjà ressentis des changements climatiques. Il entend apporter une contribution ambitieuse à la réalisation des objectifs d’atténuation et d’adaptation de la communauté internationale, dans le but de maintenir l’élévation moyenne de la température de la planète en dessous de 2 °C. Il s’agit aujourd’hui d’un des principaux mécanismes financiers multilatéraux dédiés à la lutte contre le changement climatique. A ce jour, le FVC a engagé près de 8,4 milliards de dollars, soutenant ainsi près de 173 projets à travers le monde.