Maroc/Terrorisme : Cinq individus déférés à  la Cour d’appel de Rabat

Les mis en cause, issus de Tanger sont poursuivis pour « constitution de bande criminelle en vue de préparer et de commettre des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif visant à  porter gravement atteinte à  l’ordre public par le biais de l’intimidation, la terreur et la violence ».

La brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a déféré lundi 29 décembre 2014 , cinq personnes devant le Procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat pour des faits liés au terrorisme.

Les mis en cause, issus de Tanger sont poursuivis pour « constitution de bande criminelle en vue de préparer et de commettre des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public par le biais de l’intimidation, la terreur et la violence ».

Ils sont également poursuivis pour « appartenance à un groupe religieux interdit », « agression sur la voie publique » et « usage d’arme blanche ».

Ces individus devront être déférés devant le juge d’instruction chargé des affaires du terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel de Salé pour être auditionnés dans le cadre de l’interrogatoire préliminaire.

 Pour rappel, la brigade nationale de la police judiciaire avait réussi le 23 décembre 2014 à démanteler un réseau criminel à référentiel extrémiste actif à Tanger.

Cette opération s’était soldée par l’arrestation de cinq personnes impliquées dans «des agressions à l’encontre de citoyens, dans différents quartiers de la ville du Détroit, au moyen d’armes blanches et de bâtons», sous prétexte d’appliquer le concept de «la recommandation du bien et du bannissement du mal».