Maroc-USA: Célébration du 200ème anniversaire de la Légation américaine de Tanger

Le 200ème anniversaire de la Légation américaine de Tanger a été célébré, lundi dans la ville du détroit, en présence du chargé d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis au Maroc, David Greene.

Cette cérémonie, tenue également en présence du Wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, et de la directrice de la Coopération et de l’action culturelle au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nadia Hnout, a été marquée par une présentation des couleurs par les Marines de l’ambassade des Etats-Unis.
« Le Sultan marocain Moulay Slimane a offert ce magnifique bâtiment au gouvernement américain en 1821. Il y a deux cents ans jour pour jour, le Consul américain John Mullowny a emménagé dans ce bâtiment et la légation devenait une mission diplomatique officielle », a indiqué M. Greene dans une déclaration à la presse.
Cette commémoration est également l’occasion de célébrer les relations d’amitié séculaires qui lient le Maroc et les Etats-Unis, à travers différentes activités, dont une exposition muséale à la bibliothèque nationale du Royaume à Rabat, a-t-il souligné, formulant le souhait que ces activités permettront aux Marocains de découvrir davantage les relations, l’histoire, les valeurs et les intérêts communs des deux pays.

Pour sa part, Mme Hnout a mis en avant, dans une allocution à cette occasion, les efforts consentis par le Maroc pour la sauvegarde de son patrimoine culturel, faisant savoir que des activités seront organisées tout au long de l’année, afin de célébrer le bicentenaire de la Légation américaine de Tanger, et ce compte tenu de la symbolique de cette commémoration pour les deux pays.
Il est à noter que la Légation américaine de Tanger, première propriété diplomatique acquise par les Etats-Unis, est la plus ancienne propriété diplomatique américaine au monde et demeure le seul monument historique national en dehors du territoire américain.
Niché au coeur de l’ancienne médina de Tanger, le bâtiment de la légation fut témoin de nombreux événements importants dans l’histoire américaine, marocaine et mondiale, notamment la négociation du Traité de Cap Spartel, l’une des premières conventions internationales signées par les Etats-Unis, ainsi que les accords avec le Maroc pour faciliter la navigation et le commerce.
Étant l’une des deux premières missions diplomatiques américaines à recevoir des détachements de la Garde des Marines, la légation était connue dans la médina pour les sentinelles se tenant à son entrée.

(Avec MAP)