Maroc : Le déficit budgétaire s’est établi à  5.4% du PIB en 2013 contre 7.3% en 2012

Le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, a affirmé jeudi que le déficit budgétaire s’est établi à  5,4% du PIB en 2013 contre 7,3% en 2012, notant que ces résultats sont conformes aux prévisions initialement établies.

M. Boussaid qui présentait les résultats de clôture de l’exécution de la loi de finances 2013 devant le Conseil du gouvernement, a souligné que ces résultats confirment une maîtrise importante du déficit budgétaire à près de 02% du PIB, a indiqué le ministre délégué chargé du Budget, Idriss Azami Al-Idrissi, dans un communiqué lu à l’issue du Conseil.

Le ministre de l’Economie et des finances a relevé que cette amélioration trouve son origine au niveau aussi bien des recettes que des dépenses, notant que l’encours de la dette du Trésor a enregistré une légère augmentation pour se situer aux alentours de 62,5% du PIB contre 59,6% à fin 2012.

M. Boussaid a souligné que ces résultats ont été atteints grâce « aux mesures adoptées par le gouvernement, visant à maitriser le niveau du déficit et de la dette publique, ainsi qu’aux efforts déployés par les différents départements gouvernementaux ».

Pour ce qui est des prévisions du ministère en matière de croissance pour 2014, M. Boussaid a assuré qu’elles sont « crédibles et réalistes », en tablant sur un taux de croissance de 4% sur la base d’une année agricole moyenne, qui permettra de stabiliser le taux de chômage à son niveau actuel autour de 9%.