Maroc : La Banque Mondiale met la main à  la poche pour le Programme National des Routes Rurales

Une mission de la Banque mondiale s’est rendue récemment au Maroc dans le but de préparer un financement additionnel pour l’achèvement du 2è Programme National des Routes Rurales (PNRR2) portant sur un montant de 70 millions d’euros (770 millions de DH) à  l’horizon 2015.

Le montant qui sera octroyé à la Caisse pour le financement routier sous forme de prêt permettra de lancer environ 1000 km de routes du PNRR2, portant ainsi le linéaire global, qui sera lancé au début de l’année 2014 à 14 300 km soit 92 pc du linéaire global du PNRR2, indique, mercredi, un communiqué du ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique.
 
A cette occasion, le ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rebbah, s’est entretenu avec les membres de la délégation de la BM, mettant l’accent sur la nouvelle stratégie adoptée par son département dans les domaines des routes, autoroutes, voies ferrés, aéroports et ports.
 
Cette stratégie, a-t-il dit, vise un développement harmonieux et conciliant entre les impératifs de doter le Maroc aussi bien pour les personnes que pour la logistique marchandises d’un système de transport global aux meilleurs standards internationaux et de continuer l’effort de désenclavement du monde rural outre la pérennité des investissement réalisés.
 
Le ministre a également souligné l’importance du Partenariat Public Privé en tant que levier de développement des infrastructures et services publics, appelant à ce titre la Banque mondiale à accompagner le Ministère dans le développement du PPP notamment en matière de montage et de conduite de projet.
 
Pour sa part, le spécialiste des Transports et Chef de Projet, Vincent Vesin qui conduit la délégation de la Banque mondiale a réaffirmé l’engagement de son institution et son soutien au ministère dans ses efforts visant à doter le Maroc d’infrastructures de transports modernes et durables et aussi dans le développement du PPP en particulier dans la mise en oeuvre de la stratégie routière nationale à l’horizon 2035.
 
La délégation de la BM, qui a effectué une visite au Maroc du 19 au 22 novembre, a été composée du Chef du secteur des Transports et des Technologies et de l’Information pour l’Afrique du Nord et le Moyen Orient, Mme Patricia Veevers-Carter, du Coordinateur du Transport au Maghreb, Vickram Cuttaree, de l’ingénieur routier, Jacques Espalieu, du spécialiste Sénior en passation des marchés , Abdoulaye Keita et du spécialiste de la gestion des ressources naturelles, Toufiq Bennouna.