Maroc : 40 milliards de dhs à  investir pour réaliser un terminal de gaz naturel liquéfié

Dans le cadre du développement et de la diversification de ses sources d’énergie, le Maroc envisage de réaliser à  Jorf Lasfar un terminal de gaz naturel liquéfié doté d’infrastructures nécessaires et de stations électriques pour un investissement global de 40 milliards de dhs.

Cette nouvelle structure qui verra le jour dans les prochaines années, mettra un terme à la dépendance du Maroc de ce produit, estime le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara.

Les expérimentations débuteront en 2020, année marquant la fin du contrat conclu avec Sonatrach.

Pour rappel, le Maroc est approvisionné en produits pétroliers via la raffinerie de Mohammedia à hauteur de 70%, alors que le reste est couvert par les importations. Le Royaume importe près de 50% de ses besoins en gasoil.