Marché de volailles de Casablanca : les détaillants crient aux magouilles

Le marché de gros de volailles de Casablanca vient de rouvrir ses portes il y a quelques semaines à  Hay Mohammadi.

Mais cette réouverture a été perturbée par de nombreux sit-in organisés par les détaillants et les déplumeurs à la main. Ces derniers déplorent le manque d’engagement de la Ville. Il faut savoir que le marché compte 80 détaillants et 70 déplumeurs. Ces derniers ne peuvent plus travailler à l’intérieur de la salle des ventes comme auparavant. La Ville leur a promis de construire des locaux dédiés à leur activité. Mais au moment de la livraison : «Ils ont été surpris par le nombre insuffisant des locaux, sachant qu’ils étaient tous recensés avant même le lancement du projet», confirme une source proche du dossier. Et d’ajouter : «Ils se soulèvent également contre l’implantation de certains détaillants qui n’étaient pas installés avant». Contacté à ce sujet, un conseiller de la Ville de Casablanca explique que «le nombre des magasins livrés correspond au nombre des détaillants recensés». Il ajoute également que «nous nous retrouvons souvent face à ce type de doléances dans ce genre de projets».