Majorel – Sitel : un méga-deal qui tombe à l’eau

La société cotée à l’Euronext Amsterdam, comptant dans son tour de table le groupe Saham, a annoncé avoir interrompu le processus de rapprochement avec Sitel. Coulisses d’un deal avorté.

Le méga-deal entre Majorel et Sitel Group est finalement tombé à l’eau. Annoncé le 20 juin dernier, avec un closing prévu entre fin 2022 et début 2013, ce rapprochement est pour le moment suspendu. « La décision fait suite à des efforts intensifs pour mener à bien l’opération mais, malgré une due dilligence achevée et des synergies validées entre les deux soiétés, l’alignement n’a pas pu être atteint sur la structure finale de la transaction dans le contexte de l’environnement macroéconomique actuel », indique un communiqué des deux partenaires.

Selon des informations relayées par Forbes, les divergences sont apparues suite à « une asymétrie financière de la capacité d’endettement entre les deux entreprises (…). Les chances de succès de la fusion ont été aliénés vu que l’une des deux parties serait très endetté ».

Selon la publication, la récente opération de croissance externe menée par Sitel, financée par endettement a altéré la modélisation financière initiale, vu les évolutions des taux d’intérêts. Sitel aurait même insisté pour conserver « les paramètres originels du deal », ce qui a été rejeté par Majorel.

Pour rappel, Majorel Group Luxembourg, fournisseur mondial de solutions client CX compte dans son comme actionnaires principaux Bertelsman Luxembourg, Sahamam Customer Relationship Investment Limited et Saham Outsourcing Lukembourg (les deux dernières appartiennent au groupe Saham de Moulay Hafid Elalamy). Le deal initial prévoyait la création, avec Sitel, d’un nouvel ensemble devant générer 5,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires et un Ebitda de plus d’un milliard d’euros.

Les termes de la transaction prévoyaient par ailleurs une distribution globale en espèces de 440 millions d’euros au profit des actionnaires de Majorel, y compris la direction de cette société cotée à l’Euronext Amsterdam.