Magistrats : une élection historique…

Le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) prendra enfin forme. L’élection des représentants des magistrats est l’étape finale d’un long processus qui a démarré il y a 5 ans, avec la Constitution de 2011 qui met en place un nouveau modèle de gouvernance de la justice.

23 bureaux de vote sont prévus dans tout le pays, dont deux à Casablanca et Rabat et c’est Ibrahim Dahmani, président de Chambre à la Cour de cassation, qui chapeaute le scrutin. 58 magistrats briguent les 10 postes, 21 représentent les magistrats de la Cour d’appel, et 37 ceux de première instance. Ceux-ci siégeront aux côtés du premier président de la Cour de cassation et de son procureur général, du président du CNDH, du médiateur, le reste étant formé de personnalités qui seront choisies par SM le Roi.