maba3d-corona.com, une boîte à idées pour l’après-Coronavirus

Un projet en gestation ? Un concept, une simple idée utile pour penser des mesures et des actions afin de pouvoir relancer l’économie nationale ? De protéger les citoyens des effets post-pandémie ? www.maba3d-corona.com, est une plateforme  qui ouvre ses portes afin de recueillir toutes les propositions des Marocains, de toutes les forces vives de la nation.

Intellectuels, hommes d’affaires, chefs d’entreprises, commerçants, experts, étudiants et acteurs politiques toutes tendances confondues, acteurs de la société civile…Pas de distinction, ni d’exclusion. Seule la protection des citoyens compte en ces temps. La priorité étant de préserver notre pays, le parti du RNI, qui est derrière ce projet, entame ainsi un débat public à propos de l’après-Coronavirus. C’est une sorte d’invitation générale, voire d’exhortation, à toutes les composantes de la société à réfléchir ensemble à des mesures et des actions pour pouvoir relancer l’économie nationale après la fin de la crise sanitaire.

Le site www.maba3d-corona.com, opérationnel (et facile à utiliser) depuis vendredi 10 avril, est en vérité conçu sur une idée simple. Elle permet au Marocains, de toutes les obédiences, tous les âges, tous les secteurs d’activité, de réfléchir ensemble.

Encore une fois, la simplicité de cette idée réside dans le fait que tout un chacun peut y contribuer selon ses compétences et son champ d’activité. Il y a d’abord une porte ouverte aux contributions générales sur plusieurs thèmes. Le site propose également des portes pour idées thématiques comme « quelle relance pour l’économie ? », « la santé d’abord », « l’enseignement en 2020 », « quelle protection sociale pour les personnes vulnérables », « besoin d’emploi… mais un emploi digne ! », « nous entraider plus ? », « la jeunesse et l’avenir… mais quel avenir ? », « la femme marocaine… quelles sont ses priorités ? », « produire plus ou mieux répartir ? » et « l’habitant au lendemain des difficultés du confinement ». Une dizaine de thématiques toutes aussi vitales les unes que les autres. Cette crise nous met face à nous mêmes. Elle questionne fortement notre engagement solidaire, qui plus est en condition de confinement. La plateforme se propose de recueillir, à compter de cette date et jusqu’au 19 avril, les propositions et contributions. Alors on ouvre le débat…