M. Lahlimi : « Les orientations de l’économie marocaine sont extrêmement prometteuses. »

Les orientations de l’économie marocaine sont « extrêmement prometteuses » et sont considérées comme telles par tous les organisations et les partenaires du Maroc, a indiqué, jeudi à  Rabat, le Haut-commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi Alami.

« Le Maroc est doté d’une économie musclée et connait des réformes et des investissements importants dans des secteurs prometteurs (…) Il faut aujourd’hui que nous fassions les réformes de structures et les ajustements macroéconomiques qu’il faut pour que notre cadre macroéconomique soit au niveau de la compétitivité future à laquelle aspire le Maroc », a souligné le Haut-commissaire au Plan lors d’une rencontre dédiée à la présentation et la discussion des outils méthodologiques employés par le HCP dans l’élaboration des prévisions et dans l’analyse économique et de conjoncture.

M. Lahlimi a, en outre, fait savoir que le Royaume fait face à un problème de gestion macroéconomique dans l’attente de la réalisation de réformes qui régissent le budget de l’Etat et la politique monétaire du pays.

Il a également qualifié de faible l’écart enregistré entre les prévisions du HCP et celles du ministère de l’Economie et des finances, en l’imputant principalement à la différence qui existe entre la prévision de croissance économique de l’HCP maintenue à 4,4% pour l’exercice 2013, et celle de la loi de finances qui prévoit 4,8%.

« Le faible écart enregistré au niveau des prévisions du déficit du budget et de la dette du trésor va être complétement révisé et réglé dans deux mois à la sortie des comptes nationaux du 4 ème trimestre 2013 et en juin à la sortie des comptes nationaux de l’ensemble de l’année 2013 », a ajouté le Haut-commissaire.

M. Lahlimi a également mis en avant l’indépendance du HCP dans l’élaboration des prévisions de croissance économique, précisant qu’elles sont « très proches des réalisations et très souvent meilleures que celles élaborées par les grandes institutions financières internationales ».

Par ailleurs, le Haut-commissaire au Plan a invité les organismes médiatiques nationaux à consulter le HCP pour toute information et précision concernant les travaux de l’établissement dans l’élaboration des prévisions de croissance, ajoutant que cette rencontre vise également à « présenter les cadres marocains qui travaillent au HCP, à informer l’opinion publique sur les méthodologies utilisées dans l’analyse et les prévisions économiques et à expliquer les outils d’analyse utilisés, notamment les modèles d’équilibre général calculable ».