M. Boulif exclut toute hausse des prix du pain et du gaz butane

Les prix du pain et des bonbonnes de gaz ne subiront aucune hausse, a affirmé le ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed Najib Boulif, soulignant que « le gouvernement n’a pas l’intention jusqu’à  présent d’augmenter les prix de ces produits ».

« Les professionnels ne peuvent augmenter les prix de ces produits jusqu’à ce que le gouvernement le décide (…) et toute hausse sans avis ou décision du gouvernement est considérée comme une violation de la loi », a précisé M. Boulif dans une déclaration au quotidien +Attajdid+ paru vendredi.

S’agissant de la hausse des prix du lait décidée par les producteurs, il a fait savoir que le gouvernement va intervenir aussi bien auprès de la première société à appliquer cette hausse qu’auprès des coopératives qui ont pris par la suite une décision similaire.

Le gouvernement va faire le nécessaire auprès de ces producteurs et diligenter une enquête en la matière, a-t-il ajouté, précisant que les hausses décidées par les coopératives doivent être soumises à une procédure régie par la loi sur la liberté des prix et de la concurrence.

Le ministre a appelé, à cet égard, les producteurs du lait à prendre en considération « la conjoncture » que vivent les Marocains et à revenir sur cette hausse décidée sans l’accord du gouvernement.