M. Belkhayat : distribution, communication, assurance, conseil et plus…

Il se diversifie dans plusieurs métiers et crée l’Alliance des économistes du RNI.

Il n’aura pas pris le temps de se reposer de sa fonction ministérielle qu’il a exercé pendant 2 ans et 3 mois. A peine le résultat des élections connu, Moncef Belkhayat est revenu à ses affaires. D’abord, la logistique avec Dislog et Communivers, les deux filiales du groupe familial HSN invest Holding, spécialisées dans la distribution de produits de grande consommation (hygiène, tabacs, alimentaire). Ensuite, le très médiatisé et turbulent homme politique entend se diversifier et pas dans un seul créneau SVP mais dans plusieurs métiers à la fois. C’est ainsi qu’à compter du 1er avril, il ouvre la filiale marocaine Europraxis, enseigne de conseil, bien connue dans le domaine de la stratégie, en association avec des partenaires catalans.

Autre domaine investi, celui de la communication. Il faut dire qu’avec l’expérience d’AT Com, filiale du groupe Benjelloun qu’il a présidée avant de rejoindre l’Exécutif, Belkhayat ne s’avance pas en terrain méconnu. Ce sera donc une agence de communication, doublée d’une filiale de com digitale et même… d’un journal électronique.

Pas assez ? Visiblement, car Moncef Belkhayat se lance aussi dans le courtage en assurance. Question ? Comment fera-t-il pour gérer tout cela, sachant qu’en plus il vient de créer l’Alliance des économistes du RNI (ADI) qu’il présidera, qu’il est membre de Maroc Cultures, de la Fondation Zakoura, de la Fondation Mohammed VI pour les champions sportifs… Réponse de l’intéressé : «Il suffit de s’organiser et de bien s’entourer.