Lydec : 220 millions de DH investis en 2020 dans l’eau potable

En 2020, les investissements de la gestion déléguée ont atteint plus de 911 millions de DH dont 24% alloués à l’eau potable (+220 millions de DH).

L’année 2020 a été marquée par la signature d’une convention de partenariat pour le financement et la réalisation du projet de sécurisation de l’alimentation en eau potable du Grand Casablanca via les adductions Bouregreg.
C’est ainsi que Lydec s’est engagée à réaliser une station de pompage d’une capacité de 1 000 litres/seconde et une conduite de refoulement entre le site « Médiouna 140 » et « Merchich 240 ».

Le coût de ce projet s’élève à environ 108 millions de DH HT. Son objectif est de sécuriser l’alimentation en eau potable de la zone Sud du périmètre de la Gestion Déléguée qui connaît une expansion urbaine très importante (Communes de Bouskoura, Ouled Saleh, Médiouna, El Mejjatia Ouled Taleb, Lahraouiyine…)

En 2020, Lydec a également poursuivi la réalisation de plusieurs réservoirs de stockage d’eau, permettant d’assurer une sécurisation et une autonomie d’alimentation dans certaines zones. Il s’agit des 3 réservoirs de Ryad d’une capacité de stockage de 15 000 m3 et son château d’eau de 1.000 m3, de Mansouria d’une capacité de 15 000 m3 et e Bouskoura (côte 180) d’une capacité 9 000 m3.

En matière de lutte contre les inondations et de collecte des eaux pluviales, Lydec a poursuivi et a mis en place les projets suivants :

• La galerie de stockage des eaux pluviales de Hay Sadri d’une capacité d’environ 14 000 m3, en diamètre équivalent DN4000, sur une longueur de 1,4 km. Cette infrastructure s’inscrit dans le cadre de la réalisation du système de renforcement Est et a pour objectif de supprimer les débordements du secteur Hay Sadri et au niveau de l’avenue Mohamed Bouziane pour une pluie de période de retour maximale de 5 ans. Le taux d’avancement de ce chantier est aujourd’hui de 95% ;

• La galerie de stockage des eaux pluviales de la RN1 et ses dessertes gravitaires. Cet ouvrage sera raccordé au Super Collecteur Ouest (SCO) et protégera l’axe routier principal Casablanca-El Jadida contre les inondations et permettra aussi l’assainissement des eaux pluviales des zones d’extension de l’arrondissement de Hay Hassani.

• La galerie de stockage des eaux pluviales de Tamaris sur un linéaire de 1200 m. Cet ouvrage assainit les eaux pluviales et protège une zone couvrant une superficie de plus de 400 ha au niveau de l’Ouest de la Commune de Dar Bouazza. La galerie rejettera les eaux pluviales collectées au niveau de la mer.

• La réhabilitation du collecteur T150 au niveau du boulevard Mohammed V.