L’Université internationale de Rabat (UIR) et le Cluster Solaire ont signé récemment une convention de partenariat, visant à apporter un soutien aux porteurs de projets innovants et startups vertes.

Ce partenariat traduit la volonté des deux acteurs à œuvrer conjointement en faveur des startups vertes accompagnées par le Cluster Solaire, notamment à travers un soutien dans la phase de preuve du concept et de prototypage préindustriel, ont indiqué les deux entités dans un communiqué.

En vertu de ce partenariat, l’UIR et le Cluster Solaire œuvreront à mutualiser leurs efforts afin de dynamiser davantage l’entreprenariat vert et le développement d’entreprises opérant dans le domaine des énergies renouvelables et technologies vertes sur l’ensemble du territoire national et ce, en offrant une plateforme de prototypage hébergée au niveau des laboratoires de l’Université internationale de Rabat et équipés des moyens logistiques et humaines nécessaires pour la réussite des projets à faisabilité préindustrielle. L’objectif est de proposer aux startups un appui technique au cours de la phase de preuve de concept, « une étape clé et un passage obligatoire permettant aux porteurs de projets de valider leur concept et produit avant la mise sur le marché », a précisé la même source.

« L’UIR, en tant que membre fondateur du Cluster Solaire souhaite via ce partenariat renforcer la complémentarité avec le Cluster et les entreprises de l’écosystème et travailler sur une orientation entrepreneuriale de la recherche scientifique et technologique », a dit Abdelaziz Benjouad, vice-président de l’UIR à la recherche, innovation et partenariat, cité dans le communiqué. Pour sa part, Rachid Bayed, Secrétaire Générale du Cluster Solaire, a déclaré que « l’innovation en lien avec le développement durable constitue un réel levier d’amélioration de la compétitivité du secteur industriel », soulignant l’importance de la mise en synergie entre le milieu de la recherche et développement et l’industrie.

« Aujourd’hui, le Cluster Solaire agit dans ce cadre en faisant des startups des acteurs de l’économie verte, favorisant le recours à des solutions innovantes prônant l’utilisation des énergies propres », a-t-il ajouté.

Le Cluster solaire est une association à but non lucratif, regroupant l’ensemble des acteurs du secteur des énergies renouvelables pour le soutien de l’entreprenariat vert. Il accompagne plus de 150 TPME et 50 startups par an opérant dans les cleantech.

(MAP)