L’UIR déploie son potentiel d’innovation pour la lutte contre le Covid-19

L’Université internationale de Rabat (UIR) vient d’annoncer qu’elle travaille sur de nombreuses pistes innovantes pour lutter contre la pandémie. Plusieurs dispositifs ont été mis au point dans ce cadre.  

C’est ainsi qu’à l’instar d’autres institutions publiques et privées, l’Université affirme avoir développé plusieurs solutions. Il s’agit de la confection de masques visières de protection au profit du personnel soignant de plusieurs hôpitaux marocains. L’UIR a également affirmé travailler sur la conception, « en cours », de masques de haute sécurité (FFP2) et des masques d’assistance respiratoire et des respirateurs. De même, elle travaille sur l’équipement de drones par des haut-parleurs pour la sensibilisation de la population contre le Covid-19. L’UIR est également en train de travailler sur l’adaptation de caméras thermiques à des dispositifs permettant un relevé sécurisé et à distance de la température corporelle. « Ces développements ont été réalisés majoritairement grâce au soutien de l’Etat, particulièrement du ministère de tutelle », souligne-t-on auprès de l’Université.

Par ailleurs, grâce au soutien fort de l’Etat marocain, des de ses actionnaires institutionnels à savoir la CDG, la Banque populaire, la MCMA et le RCAR, et ses partenaires académiques, l’UIR a mis en place des laboratoires de recherche internationaux et un Tech center (centre d’innovation) qui, affirme-t-on auprès de cet établissement universitaire, lui ont permis d’être un des leaders africains en termes de dépôt de brevets. Fort de cette expérience, l’UIR souligne avoir mis aujourd’hui son expertise au service de la société « pour apporter sa contribution à la lutte contre le Covid-19 en parfaite coordination avec les autorités ».