Louardi : L’augmentation des salaires revendiquée par les médecins grévistes coûterait 2,185 MMDH

L’augmentation des salaires revendiquée par les médecins internes et résidents en grève, coûterait 2,185 milliards de dirhams (MMDH) a indiqué, mercredi à Rabat, le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi.

« Le gouvernement ne peut pas s’engager à prendre en charge actuellement cette augmentation, car il faut du temps pour répondre à une telle revendication », a souligné le ministre qui s’exprimait lors d’un point de presse consacré à la présentation des données sur le « Sofosbuvir », médicament contre l’hépatite C et à l’annonce d’un nouveau programme visant à faciliter l’accès aux soins de santé.

Cette rencontre a été également marquée par la présentation des nouveautés du secteur et du plan d’action du ministère au titre de 2016.

A cette occasion, M. Louardi a fait savoir que les médecins internes, dont le nombre s’élève à 702, revendiquent une augmentation de 3.000 DH, contre 4.000 DH pour les médecins résidents (1.922 contractuels et 1.158 non contractuels).

Le ministre a, par ailleurs, salué les efforts consentis par les médecins et l’ensemble des professionnels de la santé à l’échelle nationale, rappelant que le malentendu entre le ministère et les médecins autour du service sanitaire obligatoire a été dépassé, ce qui a permis de conclure un accord incluant 19 points entre les parties concernées.

M. Louardi, qui a souligné la nécessité de poursuivre le dialogue, a noté que le dernier document qu’il a reçu de la coordination nationale des médecins internes et résidents comprend sept revendications, dont six ont été acceptées par le ministère.

Et d’ajouter que la 7ème revendication relative à l’augmentation des salaires, nécessite plus de temps afin de trouver le meilleure façon pour la traiter, appelant les différentes parties concernées à réfléchir à « une plateforme pour mieux défendre cette revendication ».