L’ONEE remet 10 unités mobiles de détection des fuites d’eau à ses agences provinciales

L’Office national de l’électricité et de l’eau potable a organisé, mardi à Rabat, une cérémonie de remise d’unités mobiles de détection des fuites d’eau à ses agences provinciales (Taroudant-Ouled Teima, Guelmim-Tantan, Safi-Youssoufia, Azilal, Ben Slimane-Bouznika, Settat-Berrechid, Taourirt-Oujda Angad, Elhajeb-Ifrane, Khénifra-Midelt et Larach-Tanger-Tétouan).

Avec un coût global s’élevant à 10,35 millions de dirhams, ces unités visent l’amélioration des rendements de réseau et permettra aux agences provinciales de l’Office de mener à bien les opérations de recherche de fuites et de suivi d’amélioration des rendements des réseaux de distribution d’eau potable, souligne le chef de la division amélioration des performances à l’ONEE, Abdellah Harriz.

Ces unités mobiles sont équipées de matériel de nouvelle génération de détection de fuites tel que les corrélateurs numériques, la pré-localisation de fuites par enregistreurs de bruits intelligents communicants par radio et GSM et un matériel performant de métrologie, indique le Directeur technico-commercial de l’agence SEWERIN (fournisseur de technologies pour la détection de fuites), Thierry Hoffmann.

« Il y a un vrai sens derrière cette opération, l’objectif est de donner à la population des régions une eau potable de qualité, particulièrement dans les zones reculées », a-t-il ajouté dans une déclaration à la MAP.

Cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts entrepris par l’ONEE pour l’amélioration des performances des ouvrages de production et de distribution ainsi que l’économie de l’eau et de l’énergie et afin de contribuer à l’atteinte des objectifs du contrat-programme 2014-2017 conclu entre l’Office et l’Etat.

L’Office dispose déjà de 24 unités mobiles de recherche de fuites opérationnelles depuis 2007 et avec l’acquisition de ces 10 unités, le nombre est porté à 34 unités mobiles réparties sur les région et les provinces du Royaume.