L’OFPPT et Microsoft ont signé une convention de partenariat

Cette convention portera sur la création de 100 IT Academy Microsoft bénéficiant du portefeuille e-learning et d’une plateforme de perfectionnement de 420 formateurs, et donnera lieu à  60 000 certifications sur 3 ans, 1500 cours sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) et 500 000 utilisateurs de la solution Cloud Office 365.

L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et la société Microsoft ont signé, jeudi à Casablanca, une convention de partenariat pour la formation et la certification des formateurs et des stagiaires de l’Office.

Signé par les directeurs généraux respectifs de l’OFPPT et de Microsoft Maroc, MM. Larbi Bencheikh et Samir Benmakhlouf, ce protocole vise à transformer l’éducation tout en permettant à l’Office de poursuivre sa stratégie de développement de l’offre de formation en adéquation avec les besoins des jeunes et du marché du travail.

Cette alliance permettra aux apprentis d’acquérir une expertise technologique en complément de leurs diplômes et aux établissements de la formation de l’OFPPT de se positionner en tant que centres d’accès à la technologie de pointe et au développement de la communauté grâce à un large choix de solutions Microsoft complètes et économiques.

Elle portera sur la création de 100 IT Academy Microsoft bénéficiant du portefeuille e-learning (y compris dans les centres de formation en milieu pénitentiaires) et d’une plateforme de perfectionnement de 420 formateurs, et donnera lieu à 60 000 certifications sur 3 ans, 1500 cours sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) et 500 000 utilisateurs de la solution Cloud Office 365.

Lancé au Maroc le 27 courant, l’Office 365 offre aux utilisateurs une technologie de pointe qui permet la simplification et la sécurisation de la collaboration, la création et le partage en ligne.

S’exprimant à cette occasion, M. Bencheikh a fait savoir que l’usage des nouvelles technologies peut contribuer activement au développement humain et à la croissance de l’économie nationale, précisant que c’est leur utilisation avec efficacité et efficience qui conditionne le progrès et le développement.

Ce secteur a connu une fulgurante évolution durant les trois dernières décennies, a-t-il souligné, ajoutant que la composante « enseignement et formation » y est davantage présente pour un développement efficace du capital humain.

M. Bencheikh a en outre mis en avant la nécessité de savoir interagir avec les systèmes d’information, ajoutant que la lutte contre l’exclusion et l’analphabétisme numérique n’est plus un luxe mais une nécessité de premier ordre.

De son côté, M. Benmakhlouf a indiqué que cette alliance stratégique permettra aux stagiaires de l’OFPPT de disposer des meilleurs outils pour être concurrentiels dans le monde de travail, ce marché étant de plus en plus demandeur d’expertise, de technologie et de savoir faire matérialisé par les certifications internationales.

Un programme d’alphabétisation numérique de 30 heures de formation, sanctionnées par une évaluation et une certification, sera mis à la disposition du personnel de l’OFPPT.