L’internet chinois victime d’une attaque informatique géante

L’internet chinois a été touché par l’attaque informatique « la plus importante qu’il ait jamais connue », qui a fortement perturbé l’accès aux sites hébergés dans le pays, a indiqué une agence semi-gouvernementale.

Les sites dont l’adresse possède l’extension « .cn » ont été visés par une attaque de déni de service (DDoS) pendant environ deux heures tôt dimanche matin, a précisé dans un communiqué le Centre chinois d’information sur les réseaux internet (CNNIC).

Une attaque de déni de service consiste à inonder de requêtes un serveur informatique au point de bloquer ou de perturber largement son fonctionnement.

Une seconde attaque DDoS quelques heures plus tard a gagné en intensité, pour constituer « la plus sévère attaque jamais subie » par l’internet chinois, selon le CNNIC. « Certains sites ont vu leur nombre de visiteurs ralentir ou s’interrompre », a-t-il précisé.

Washington a dénoncé à de multiples reprises des attaques informatiques venant de Chine et visant des sites web d’organisations gouvernementales américaines. En mars 2013, le président Barack Obama a directement mis en cause les autorités chinoises pour ces actions. De son côté Pékin s’est toujours défendu, arguant que la Chine elle-même était victime d’attaques informatiques.