L’intellectuel Abderraouf Ben Abderrahmane Hajji n’est plus

L’intellectuel et écrivain Abderraouf Ben Abderrahmane Hajji est décédé, récemment, à l’âge de 86 ans, apprend-on auprès de ses proches.

 

Le défunt avait commencé sa carrière dans la fonction publique. Il a été nommé haut responsable et directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), avant d’être désigné délégué du tourisme en Suisse puis en Allemagne.

Feu Hajji a laissé derrière lui un ouvrage qu’il a rédigé en arabe et en français sous le titre: « Said Hajji, naissance de la presse nationale » qui retrace le parcours de son oncle, l’écrivain et journaliste Said Hajji. Il est aussi l’auteur d’un ouvrage – Le maillon manquant de l’histoire du mouvement national – consacré à son oncle Abdelkarim Hajji, l’un des précurseurs du mouvement national à l’époque du protectorat. Par ailleurs, le défunt s’est attelé à la collecte, dans un recueil, des oeuvres poétiques de son père, outre la traduction de certains de ces poèmes en français.

Ayant fait ses études primaires et secondaires à l’Ecole Mohamed Guessous et au Collège royal à Rabat, Abderraouf Ben Abderrahmane Hajji s’est ensuite envolé vers la France où il a poursuivi ses études supérieures.

(Avec MAP)