L’industrie pharmaceutique marocaine en prospection à Dubaï

Une délégation marocaine composée d’une dizaine d’hommes d’affaires relevant du secteur pharmaceutique prendra part au salon Arab Health, prévu du 25 au 28 janvier à Dubaï, aux Emirats arabes unis, annonce jeudi Maroc Export qui organise cette 3ème participation marocaine en collaboration avec l’Association marocaine de l’industrie pharmaceutique (AMIP) et l’Association marocaine du médicament générique (AMMG).

L’Exposition Arab Health est le premier événement international de soins de santé dans le Moyen-Orient regroupant les leaders mondiaux de la santé des fabricants, commerçants, les organisations et les professionnels. Les visiteurs habituels du salon viennent de tous les Emirats mais aussi d’Arabie Saoudite, d’Inde, du Maghreb, d’Afrique Subsaharienne, d’Iran, d’Irak, ainsi que d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud, précise Maroc Export dans un communiqué.

Cette exposition offre un environnement idéal pour les entreprises marocaines de présenter leurs produits dans l’une des croissances les plus rapides et les plus lucratifs des marchés de soins de santé dans le monde. En effet, les Emirats représentent une plateforme de ré-exportation vers les pays voisins ainsi que vers l’Asie.

Aujourd’hui l’industrie pharmaceutique est considérée comme l’une des industries les plus grandes et les plus croissantes à l’échelle mondiale.

Le marché du CCG compte pour près de 9,2 pc du secteur pharmaceutique global. Cependant, la plupart des pays de la région sont caractérisés par une faible base pharmaceutique locale. De plus, la production locale de la région qui compte plus de 220 unités de fabrication couvre uniquement 45 PC de la consommation régionale. Ce ne sont que quelques-uns des défis et des possibilités auxquels fait face l’industrie pharmaceutique.

Le marché pharmaceutique marocain est animé autant par les principaux acteurs du marché du médicament dans le monde que par des sociétés nationales. Cette diversité, matérialisée par la présence de 33 unités pharmaceutiques dont la production est conforme aux normes internationales de qualité, notamment les BPF (Bonnes pratiques de fabrication), permet d’offrir toutes les gammes thérapeutiques. De plus, l’industrie pharmaceutique nationale a pu se forger une renommée régionale et internationale. Ce qui lui a valu la reconnaissance de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui l’a classée dans la zone Europe.

En outre, le secteur a produit plus de 411,1 millions d’unités en 2014, dont 311,1 millions commercialisés à travers le secteur privé. Le marché pharmaceutique Marocain en valeur, représente 14,7 Milliards de Dirhams dont 9,7 Milliards dans le secteur pharmaceutique privé (Médicaments vendus à travers les pharmacies).

En 2014 le secteur pharmaceutique a progressé de +1,2% en volume et a régressé de -2,7% en valeur du fait des baisses des prix des médicaments en juin de la même année. Mille milliards de dollars, c’est le chiffre d’affaires de l’industrie pharmaceutique au niveau mondial en 2014 selon les chiffres collectés par IMS Health.

Toutefois, l’une des contraintes majeures pour percer ce marché reste l’enregistrement des produits pharmaceutiques, car il faut respecter une longue démarche qui peut durer jusqu’à 2 ans. En effet, l’autorisation de mise en marché est le principal frein pour les industriels pharmaceutiques marocains. Pour l’instant, 3 laboratoires marocains disposent de ce sésame. Il s’agit du laboratoire Pharma 5, Cooper Pharma et Sotema qui ont pu enregistrer certains de leurs produits en CCG, rappelle le communiqué.

L’édition précédente, les entreprises marocaines ont réalisé plus de 812 contacts, dont 92 jugés prometteurs. Les 9 exposants marocains ont témoigné d’une excellente participation et d’un afflux de visiteurs venus de plus de 151 pays, notamment, en provenance d’Arabie Saoudite, Yémen, Koweït, Bahrein, Soudan, Iran, Jordanie, Afghanistan, Quatar, Egypte, Chine, Nigéria, Kenya, et du Congo.

Le challenge de la filière réside dans la génération des efforts pour son internationalisation. En effet, Maroc Export encourage le développement du secteur pharmaceutique à l’international, à travers les salons internationaux tels qu’Arab Health à Dubai, Pharmagora à Paris, CPHI Worldwide en Espagne, le Forum pharmaceutique FPI, ainsi qu’à travers des missions BtoB, les grandes opérations BtoC et les foires multisectorielles.