L’Inde part à  la conquête de Mars

L’Inde s’apprête à  lancer mardi sa première mission spatiale vers la planète Mars, un ambitieux projet à  travers lequel ce géant d’Asie entend confirmer ses capacités technologiques en matière d’exploration interplanétaire.

Nous progressions sans problèmes vers le compte à rebours. , a déclaré dimanche un responsable de l’Organisation indienne de recherche spatiale.

Le lancement aura lieu à 14h36 (GMT+5H30) depuis la base de Sriharikota, dans la baie du Bengale, au sud du pays.

La mission, non habitée, consiste à envoyer vers la planète rouge un satellite de 1,3 tonne, le Mars Orbiter, à l’aide d’une fusée de 350 tonnes.

La sonde est équipée de capteurs destinés à mesurer la présence de méthane dans l’atmosphère de Mars qui accréditerait l’hypothèse d’une forme de vie primitive sur la planète rouge.

Des problèmes de positionnement en mer d’un système de suivi en raison de mauvaises conditions dans l’océan pacifique avaient retardé la mission fixée auparavant au 28 octobre.

Avec un budget de quelque 73 millions de dollars, cette mission marque une nouvelle étape dans l’ambitieux programme spécial de l’Inde qui a déjà envoyé une sonde sur la Lune.

Le géant d’Asie devra rejoindre le club des pays ayant lancé des sondes vers la planète Mars comme les Etats Unis, la Russie, le Japon et la Chine.