L’Inde décide l’assouplissement des visas pour les marocains

L’Inde a décidé d’assouplir les procédures de délivrance des visas pour les touristes de 180 pays, dont le Maroc, dans un effort pour promouvoir le secteur touristique.

Cette réforme fait suite à l’approbation mercredi par le gouvernement d’un plan pour étendre considérablement son programme de délivrance des visas à l’arrivée dans les aéroports indiens.

Selon « The Indian Express », huit pays, considérés comme « sensibles » par les agences de renseignement indiens, sont toutefois exclus de cette mesure en raison des risques de sécurité. Il s’agit du Pakistan, de l’Afghanistan, de l’Iran et du Sri Lanka voisins, ainsi que l’Irak, le Soudan, le Nigéria et la Somalie.

L’Inde ambitionne ainsi d’alléger les procédures et le temps nécessaire pour l’obtention d’un visa dans un effort visant à stimuler le flux de touristes encore faibles pour un vaste pays pourtant réputées pour ses richesses et sa diversité naturelles et culturelles.

« Il s’agit d’une initiative importante et nous espérons qu’elle contribuera à booster considérablement le tourisme », a déclaré le ministre indien du Plan, Rajiv Shukla, émettant l’espoir que la réforme entrera en vigueur à partir d’octobre prochain.

Auparavant, les ressortissants de 11 pays seulement avaient la possibilité de faire leurs demandes sur l’internet, pour ensuite retirer le visa à l’arrivée dans les aéroports indiens.

En 2012, l’Inde n’a accueilli que 6,5 millions de touristes loin derrière des pays de la région comme l’Indonésie ou la Thaïlande.