Libye : l’après-Skhirat se précise

Le Conseil de la présidence libyen a annoncé, le 19 janvier, la formation d’un gouvernement d’union nationale en Libye, présidé par Fayez Mustapha Al Sarraj.

Une décision qui a été saluée le même jour par le ministère des affaires étrangères marocain. Le Maroc a abrité pendant plusieurs mois une série de négociations entre les différentes parties du conflit libyen à la recherche d’une solution politique. Un processus qui s’est concrétisé par l’accord conclu entre les parties libyennes le 17 décembre dernier, à Skhirat.