L’expérience marocaine en matière de gestion des déchets mise en relief à Abou Dhabi

La ministre déléguée chargée de l’Environnement, Mme Hakima El Haite, a mis en relief, mercredi à Abou Dhabi, l’expérience marocaine en matière de tri, de recyclage et de valorisation des déchets.

Prenant part à une table ronde sur les efforts des conseils locaux au niveau des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du nord dans le domaine de la gestion des déchets, Mme El Haite a passé en revue les efforts consentis au Maroc au cours des dernières années en matière de gestion et de valorisation des déchets, ainsi que de traitement de la problématique des décharges publiques et de leur mise à niveau.

Elle a relevé, à ce propos, que le Maroc appréhende désormais la question de traitement et de gestion des déchets dans un cadre législatif nouveau et distingué, rappelant la mise en place de la stratégie nationale du développement durable en 2014, conformément aux hautes instructions royales.

La nouvelle loi, adoptée à l’unanimité par les deux Chambres du parlement, est venue consacrer les efforts déployés en vue d’ériger la question de l’environnement au rang des priorités dans les politiques publiques, a-t-elle poursuivi, notant que tous les secteurs ministériels sont désormais appelés à inscrire la préservation de l’environnement, le développement durable et l’économie verte dans leurs programmes et stratégies.

Mme El Haite a rappelé également les efforts du Maroc dans le domaine de traitement des déchets dangereux.

Elle a, par ailleurs, fait remarquer que la gestion intégrée des déchets solides est au cœur des efforts de lutte contre le phénomène du réchauffement climatique, relevant qu’une meilleurs gestion des déchets et leur recyclage permettra de réduire de 18 pc les émissions des gaz à effet de serre.

De son côté, le ministre de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire national, Idriss Merroun, s’est attardé sur les mécanismes de gestion des déchets au niveau des collectivités locales et des régions territoriales dans le Royaume.

M. Merroun a donné à cette occasion un aperçu sur la nature du découpage territorial dans le Royaume et des attributions des collectivités locales dans le domaine de gestion et de valorisation des déchets, notamment ménagers.

Il a réitéré la détermination du département de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire national à accompagner les collectivités locales dans leurs efforts face aux contraintes auxquelles elles sont confrontées (déchets, habitat insalubre, espace vert ) tout en œuvrant en vue d’assurer l’équilibre entre les régions et de dégager les mécanismes juridiques et législatifs à même de les aider à satisfaire leurs besoins.

Lors de cette rencontre, à laquelle ont pris part des représentants de plusieurs pays, les participants ont examiné l’utilisation de nouvelles méthodes développées en matière de gestion des déchets et de recyclage afin da garantir un environnement durable.

Cette rencontre est initiée dans le cadre du salon « Ecowest 2016 » spécialisé dans la gestion et le traitement des déchets et de leurs recyclage.

Espace d’échange d’expérience et d’expertises en matière de gestion des déchets, ce salon est organisé à l’occasion de la « Semaine d’Abou Dhabi pour la durabilité », tenue du 16 au 23 janvier, et à laquelle prennent part plus de 33.000 personnes participants représentants 170 pays.