L’éternel combat Istiqlal-PJD…

Le 7 mars, le chef du gouvernement a tenu un grand meeting à  Dchaïra (Agadir) et, au détour d’une phrase, il évoque le décès de l’ancien ministre d’Etat Abdellah Baha.

L’Istiqlal saute sur l’occasion et adresse, via la première Chambre, une question écrite au ministre de la justice pour éclaircir les propos du chef du gouvernement et lever le voile sur la mort du ministre.

Tout de suite après, le PJD se sert de la même institution pour répondre à son adversaire. Le patron de sa jeunesse, qui est également député, adresse, lui aussi, une question écrite au gouvernement pour exiger des explications sur une citation de Hamid Chabat dans laquelle le député islamiste entrevoit une menace de mort contre le chef du gouvernement. C’est à se demander jusqu’où peut aller la bêtise politique !