Les visites de marchandises mutualisées

Comme rapporté dans notre précédente édition, l’un des problèmes dont se plaignaient les importateurs au niveau du port de Casablanca est celui des visites de marchandises qui se faisaient séparément par chaque entité concernée (Douane, ONSSA, ministère du commerce…).

Portnet SA, gestionnaire de la plateforme de dématérialisation des procédures d’import et export, indique que les visites de ces organismes sont depuis quelques semaines mutualisées. 90% des visites sont même programmés directement à partir de Portnet. Par ailleurs, l’ANP a décidé cette semaine de rendre obligatoire la continuité des opérations de manutention, y compris durant le troisième shift à partir du 1er janvier 2016. Jusque-là, le trafic de marchandises en vrac n’était pas concerné par cette obligation, ce qui poussait les importateurs à retarder leurs sorties directes pour éviter des surcoûts.