Les usines Renault à Tanger et Casablanca redémarrent en douceur

Le Groupe Renault Maroc prépare ses deux usines de production de Tanger et de Casablanca au redémarrage partiel et progressif. Une organisation souple est mise en place afin d’adapter la production à la reprise des marchés et de satisfaire ses clients au Maroc et à l’international.

Le démarrage effectif de chaque site interviendra selon un planning spécifique à chacun et ce à compter de la fin du mois d’avril, affirme le groupe dans un communiqué diffusé ce vendredi 17 avril. Pour des raisons de sécurité sanitaire, le groupe a déployé sur l’ensemble de ses sites industriels et commerciaux l’application stricte du référentiel sanitaire propre et des directives des autorités marocaines. Mis en place dans ses entités à travers le monde, ce référentiel permet d’assurer un redémarrage dans le respect des conditions de sécurité sanitaire.

Depuis le 19 mars dernier, les usines de Tanger et Somaca, rappelle le communiqué, ont suspendu leur production en maintenant une activité partielle tandis que Renault Commerce Maroc et son réseau commercial ont conservé la continuité du service sur tout le territoire national grâce à une adaptation innovante de ses activités. Ce dispositif permet de répondre aux besoins de mobilité prioritaires des professions de santé, services publics et entreprises continuant leurs activités. Les ateliers de réparation, ateliers mobiles, service de livraison et le centre d’interactions clients Renault Maroc restent actifs pour assurer un service continu aux utilisateurs.

Certaines fonctions du groupe dont la présence physique n’est pas indispensable au bon fonctionnement de l’activité, ont recours au travail à distance. Dans cette situation inédite, le groupe a mis en place une protection économique de ses salariés garantissant le maintien de la rémunération nette mensuelle de ses 12 000 collaborateurs durant la crise.