Les tribunaux en mal de traducteurs assermentés !

Agents indispensables aux tribunaux depuis l’arabisation des juridictions, les traducteurs assermentés deviennent de plus en plus rares.

Selon le ministère de la justice, il en existe à peine 313 au niveau national, d’après les derniers chiffres disponibles. Trop peu d’après les juges qui ont retransmis les doléances des justiciables au département de Mustapha Ramid. Sans se faire prier, le ministère a lancé un concours pour l’admission de pas moins de 500 traducteurs en français, anglais, espagnol, allemand et italien, et ce, auprès de toutes les Cours d’appel du Royaume. Le concours aura lieu le 9 octobre à la Faculté de droit de Rabat.