Les réserves en or du Maroc s’effritent

La situation sur le marché international de l’or n’arrange pas le Maroc.

La situation sur le marché international de l’or n’arrange pas le Maroc qui subit déjà l’effritement de ses réserves de change. En effet, les avoirs en or de Bank Al-Maghrib, qui se sont nettement appréciés ces dernières années, commencent à perdre de leur valeur. Ils sont valorisés à fin mars à 9,8 milliards de DH, soit une baisse de 9,2% en six mois. Les quantités du métal jaune détenues par la banque étant stables, environ 22 tonnes, c’est la baisse du cours à l’international qui explique ce recul. Au 28 mai, l’once d’or s’échangeait à 1 385 dollars, soit une contre-performance de 16,4% depuis le début de l’année due à la volonté des banques centrales des pays en crise en Europe de liquider leurs stocks d’or.